Hélène Angeletti

« Séduire, c’est toujours aimer les boucles, les volutes, détours et détournements » écrit Gilbert Lascault dans un article intitulé « Boucles et nœuds ». Nous pouvons apercevoir des courbes à plusieurs échelles, chacune d’entre elle se répétant dans sa dimension propre. Le regard se perd se retrouve, cherche des repères. Il y a apparition, disparition et réapparition dans ces entrelacs complexes et labyrinthiques. Les lignes de ces formes organiques se brisent, se tordent, se multiplient, se brouillent s’intriquent en bifurcations et embranchements tortueux. Il y a « succession égarée de pertes et de retrouvailles de soi, de ruptures et d’unions, mime des circonvolutions du cerveau. » (Gilbert Lascault in L’aventure d’une horizontale)

Mentions Légales - Contact